Colombophilie générale

La colombophilie est l’art d’élever et de jouer dans des courses d’orientation des pigeons voyageurs. Ces pigeons, sélectionnés, ont la faculté de revenir à leur colombier quand vous les libérez loin de celui-ci.

Le principe est simple. La distance (au mètre près) de certains points de lâcher et de chaque colombier est calculée (maintenant grâce au GPS). Les pigeons de plusieurs amateurs sont mis dans des panières et transportés en camion jusqu’au point de lâcher. A une heure précise (en fonction du temps extérieur), les pigeons sont lâchés en même temps. Chacun d’eux va tenter de regagner le plus rapidement possible son colombier.

A l’arrière, différents systèmes permettent de connaitre l’heure précise (seconde près) de l’arrivée du pigeon.

Nous avons donc la distance, l’heure de lâcher, l’heure d’arrivée, et donc le temps de vol. A partir de ces données est calculée la vitesse moyenne pour chaque pigeon, ce qui permet d’effectuer des classements, malgré le fait que les pigeons rentrent chacun dans leur colombier.

Ces voiliers, coursiers, coulons, entre autres appellations, peuvent faire plusieurs centaines de kilomètres en une seule journée (maxi environ 1000 kms) et ce, dans des conditions climatiques parfois très difficiles.

Les amateurs d’un même secteur sont réunis en société, les sociétés en groupement, eux-même regroupés en région (21 en France). La Fédération Nationale siège à Lille (59) car c’est dans le Nord de la France, voisin de la Belgique (berceau mondial de la colombophilie) que ce sport est le plus populaire. Il était le siècle dernier, le sport favori des mineurs, leur offrant tant détente que, pour les meilleurs, un intéressant complément financier par gains lors de paris qu’occasionnaient les courses (comme pour les courses hypiques).

Aujourd’hui, ce passionnant hobby émerveille encore de nombreux amateurs. Il est moins en phase avec les aspirations de nos contemporains car il faut soigner toute l’année ses voiliers et notamment d’avril à début août où il faut être assez actif, rendant les départs en vacances plus problématiques. Cependant avec une certaine organisation, la possibilité de jouer aussi en tandem, à plusieurs amis, des voies sont possibles pour s’offrir la possibilité de vivre ces moments inoubliables où vous verrez vos voiliers, lâchés des heures plus tôt, loin, très loin parfois, « tomber » sur la trappe d’entrée du colombier, comme venant de l’infini du ciel, vous suffocant de bonheur, vous innondant de respect.

De nombreux sites existent où vous apprendrez tout sur le sujet. Alors, n’hésitez pas !

A bientôt.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×