Pourquoi, Pour Qui ?

Chers amis colombophiles,

Il n'est pas nécessaire de vous faire un grand discours pour vous expliquer la raison de cette vente, nous vous laissons juste lire le courriel de M. Bonhomme du CHRU de Lille :

"Bonjour

 Nous avançons à très grands pas dans le projet de réalisation d'une cuisine thérapeutique à destination des enfants atteints de maladies rares ou chroniques au sein de l'hôpital Jeanne de Flandre au CHRU de LILLE. Le projet sera réalisé en début d'année 2013.

Ce projet est financé en partie par la fondation des hôpitaux de Paris (opérations « pièces jaunes ») et en partie par des associations de familles de malades.

 Ex. ce témoignage : « Tout le Conseil d'Administration souhaite vous redire combien cette cuisine est un espoir pour notre association, les ateliers cuisine représentant une demande constante de la part des familles de phénylcétonuriques qui cherchent à varier au maximum le peu d’aliments naturels autorisés dans l’assiette de leur enfant. (…)

A très bientôt et bon courage pour la recherche des derniers financements manquants !

Cordialement

Anne-Claire NICOLAS

Présidente des Feux Follets »

 Nous sommes actuellement à la recherche de derniers financements, nous estimons à environ 8.000 euros le montant nécessaire pour boucler définitivement ce projet (en fonction des apports prévus à finaliser en début d’année des associations partenaires).

 Le premier engagement d’un apport très significatif de l’ »association des pigeons du cœur » conjugué avec la fondation des hôpitaux ont permis le lacement effectif (car garanti) du  projet et d’être moteur pour susciter les dons suivants..

 Nous remercions par avance tous ceux qui s’engagent avec nous pour permettre l’émergence de cette belle réalisation qui sera le résultat de la solidarité des différentes associations en liaison avec les acteurs médicaux et soignants.

 Je reste à votre disposition pour toute précision,

 Sincères salutations,

 Eric Bonhomme

POLE ENFANT

Hôpital Jeanne de flandre

CHRU LILLE

2, av. Oscar Lambret

59037 Lille Cedex

..bonhomme@..........fr

tel: 03 20 .. .. 50

  

        Présentation du projet :

Au sein de l’hôpital Jeanne de Flandre hôpital, sont présents l’ensemble des sur spécialités prenant en charge les enfants présentant majoritairement des maladies rares et chroniques.

 En particulier 6 centres de référence maladies rares (myopathie, anomalies de la face, maladies génétiques des membres, maladies héréditaires du métabolisme, hernie de coupole diaphragmatique, maladies congénitales et malformatives de l’œsophage), y sont localisés.

 Une bonne partie des enfants présentant des affections rares et chroniques pose des problèmes d’oralité alimentaire, régimes alimentaires restrictifs ou contraignants…

 En effet la conséquence majeure de ces pathologies est que le patient ne peut pas consommer de nombreux produits courants sources de protéines comme la viande, les produits laitiers, les produits céréaliers classiques. Ils risqueraient alors une intoxication par ces protéines pouvant entraîner une déficience mentale, voire un décès dans les cas les plus graves.

 Des groupes multidisciplinaires associant diététiciennes, psychologues, orthophonistes, spécialisés dans les troubles de l’oralité alimentaire, se sont organisés ces derniers mois visant à prévenir ces troubles de l’oralité alimentaire, d’éduquer les enfants, les familles et dans le but d’allier la nécessaire dimension plaisir, intégration sociale de l’alimentation avec les contraintes liées à ces maladies chroniques.

 Cette cuisine adaptée, localisée au sein de la maison des enfants dans l’hôpital Jeanne de Flandre, sera ouverte à ces ateliers thérapeutiques à l’éducation thérapeutique avec les associations de parents très investies et représentées dans notre établissement

 Le but de ce projet de cuisine thérapeutique est de réserver un lieu spécifiquement aménagé aux patients suivis pour ces pathologies, de leur proposer des solutions concrètes en préparant des recettes avec eux, et prendre le temps de partager les expériences de chacun (de soignant à patient et parents, et de patient à patient).

Partager les recettes, les idées, les expériences, et réaliser un repas sur ce thème, pour intégrer les patients dans un groupe qui vit les mêmes choses, et viser à faciliter le quotidien de toute la famille.

Permettre à l’enfant de reprendre du plaisir à toucher les aliments, les sentir, les mettre en bouche et de redonner à la bouche sa fonction de lieu de découverte et d’exploration, fonction essentielle dans le développement de l’enfant.

Il s’agit également de partager un repas de manière conviviale, avec ses règles de vie en société, de se poser ensemble autour de la table, ce qui ne va pas toujours de soi chez ces enfants.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site